Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 16:34

02 Décembre 2014

PARTAGER

Partagez cette page sur les réseaux :

email

Et maintenant

Il y a six mois, l’UMP était menacée d’explosion. La direction collégiale que nous avons assumée, JP. Raffarin, F.Fillon et moi, avec le concours actif de L.Chatel, est parvenue à calmer le jeu et à organiser, sous la houlette de la Haute Autorité, des élections dont le résultat, malgré quelques difficultés techniques, est incontestable et incontesté.

Le nouveau Président du Mouvement, Nicolas Sarkozy, et l’équipe qu’il met en place vont pouvoir redonner au parti toute son efficacité.

Un parti efficace, c’est un parti qui fait intelligemment son travail d’opposition contre un pouvoir dont les inconséquences ont plongé la France dans un marasme économique et social profond.

C’est aussi un parti qui se donne les moyens de gagner les prochaines élections, et elles vont être nombreuses: départementales en mars prochain, régionales, et bien sûr présidentielles et législatives en 2017.

Et pour gagner, il faut remplir au moins deux conditions: proposer aux Français une alternative convaincante, un projet courageux qui n’élude pas les réformes nécessaires, mais surtout un projet qui donne confiance et espérance. Beaucoup reste à faire.

Il faut ensuite rassembler. Le mot est dans toutes les bouches. Il n’est pas inutile de préciser ce qu’on entend par là.

D’abord rassembler la grande famille de l’UMP, c’est-à-dire respecter les hommes et les femmes qui la constituent, qui partagent les mêmes valeurs fondamentales mais qui expriment aussi des sensibilités pas toujours alignées sur une pensée unique. Il faut savoir gérer cette richesse.

Ensuite rassembler la droite et le centre, ce qui est depuis l’origine l’ADN de l’UMP. Nous avons échoué à garder de nombreux centristes en notre sein. Ils ont constitué leur propre parti, l’UDI. Il faut respecter leur spécificité mais leur proposer de construire ensemble une alliance équilibrée et efficace.

Et surtout rassembler sans exclusive tous les Français qui veulent rompre avec la politique actuelle sans pour autant se jeter dans les bras d’un FN dont le programme mélange l’hostilité radicale à l’Europe et à l’euro, et la surenchère populiste (la retraite à 60 ans, la peur de l’étranger et du musulman…) . Ne nous trompons pas d’élection. Il ne s’agira pas en 2017 de régler les comptes de 2012, mais de construire un nouveau pacte politique, suffisamment inclusif pour réussir de difficiles réformes.

Pour ma part, je vais continuer mon chemin. Je suis prêt à participer au renouveau de l’UMP et au bon fonctionnement de ses instances, non pas dans je ne sais quel comité naphtaline qu’on sortirait de l’armoire de temps en temps, mais là où se prendront les décisions dans un esprit résolument constructif.

Et puis, dans le même esprit, je dirai ce que je pense sur tous les grands sujets d’intérêt national et international. Je dirai pourquoi je pense que notre économie et nos entreprises ont besoin d’un grand souffle de liberté; pourquoi nous devons jouer à fond la carte de l’innovation, notamment pour sauver la planète; pourquoi la réforme de l’éducation est la mère des réformes et le vrai moteur de l’égalité des chances; pourquoi la solidarité doit se conjuguer, dans un modèle social rénové, avec la responsabilité; pourquoi l’Europe, dans un monde globalisé, est notre meilleure protection à condition d’en revenir à l’essentiel; pourquoi le respect de nos différences doit s’allier à un fort sentiment d’unité nationale dont l’Etat républicain est le garant, notre langue et la culture le ciment.

Ces principes de fond et quelques autres devront être déclinés en propositions concrètes. C’est la tâche que je m’assigne en 2015. Mes ateliers de travail sont installés. Ma plateforme collaborative fonctionne. J’irai régulièrement en province (le Bordelais que je suis aime bien ce mot…) pour rencontrer des concitoyens de tous milieux et les écouter. La moisson sera riche, j’en suis sûr, et à la disposition de tous.

Montrons Le Cap. AJ-issons pour la France

Partager cet article

Repost 0
Published by Gaullistes de Bretagne et Pays de la Loire
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de Gaullistes de Bretagne et Pays de la Loire
  • Contact

Profil

  • Gaullistes de Bretagne et Pays de la Loire
  • Ancien èlu.R.P.R.
1983:à PARIS-
2001: en LOIRE-ATLANTIQUE.
Ancien chargé de mission du Chêne.
Ancien chargé de mission de l'union Gaulliste de France
Actuellement: Président de l' UNC de Batz sur Mer. de puis 2004.
Président du comité UNC pour les commémorations des cérémonies du 70 em anniversaire
  • Ancien èlu.R.P.R. 1983:à PARIS- 2001: en LOIRE-ATLANTIQUE. Ancien chargé de mission du Chêne. Ancien chargé de mission de l'union Gaulliste de France Actuellement: Président de l' UNC de Batz sur Mer. de puis 2004. Président du comité UNC pour les commémorations des cérémonies du 70 em anniversaire

Recherche

Liens